Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Une demande de publication de réponse à "l'agriculture drômoise"!

14 Février 2013

 

Droit de réponse du Collectif des Eleveurs Drômois « Faut pas la boucler ! »

 

La lecture de l’article du 8 février 2013 de l’Agriculture Drômoise nous laisse rêveurs…

Nous ne pensions pas qu’un journal d’informations agricoles qui se veut l’image de « l’agriculture Drômoise » soit aussi mal informé. Concernant la transhumance qui nous a mobilisés du 28 janvier au 1er février, nous avons eu de nombreux soutiens (éleveurs, consommateurs, médias etc.). En ce qui concerne la journée du 1er février à Valence, nous ne rentrerons pas dans l’habituel chiffrage de l’affluence (suivant la police ou suivant les manifestants !). Tout le monde connait la valeur des ces estimations. La préfecture ne nous a pas reçus car nous l’avons choisi. Nous avions le choix entre une réception en préfecture ou l’autorisation d’entrer dans Valence avec nos bêtes. Nos brebis et chèvres n’ayant jamais vu la préfecture de près, elles ont préféré cette visite à une rencontre de leurs bergers avec quelqu’un qui ne les aurait pas écoutés.

Nous insistons sur notre indépendance syndicale et rappelons que tous les syndicats ont été invités à s’exprimer devant la préfecture. Ce n’est pas de notre faute si seule la Confédération Paysanne et la Coordination Rurale ont pris la parole. A vous lire, être écologiste semble être une marginalité douteuse ; nous pensons que les quatre conseillers généraux présents apprécieront. Pourquoi avoir passé sous silence l’ampleur Européenne du mouvement en taisant la présence des représentants des éleveurs Allemands qui eux se sont fédérés (toutes tendances confondues) contre la cohorte d’obligations et portent l’affaire devant le tribunal Européen du Luxembourg, ce que vous ne pouvez ignorer puisque la France a transmis à ce même tribunal un réquisitoire de défense de l’identification électronique !! Etait aussi présent un représentant des éleveurs Espagnol.

Nous pouvons parler des soutiens du Royaume Uni et de l’Irlande (« petits producteurs d’ovins ! »), de Mr Mariton et Mme Rivasi. Se sont également exprimés Agribiodrôme, Marie-Monique Robin, Mr le maire de Châteauneuf du Rhône, ainsi que les représentants de Pièces et Main d’œuvre (que vous qualifiez d’anarchistes) et qui n’étaient que deux !

A l’heure des moyens de communication moderne, il nous semble que vous devriez arrêter de marginaliser les évidences de manière aussi grotesque et assurer une information complète par simple respect de vos lecteurs.

 

Le collectif des Eleveurs Drômois

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article